Pourquoi et comment installer des WC suspendus ?

Désormais, les toilettes murales ou les WC suspendus sont de plus en plus en vogue. Cette option permet aux propriétaires de tirer profit de certains avantages considérables. Pourtant, l’installateur doit prendre en compte quelques conseils pour réussir à optimiser l’installation de toilettes murales.

Les avantages des WC suspendus

Les toilettes suspendues présentent trois avantages pratiques. En installant des toilettes suspendues, le réparateur peut régler la hauteur en fonction des besoins du propriétaire. Cela est particulièrement utile pour les personnes à mobilité réduite qui ont besoin de toilettes plus hautes. Comme la cuve ne repose pas sur le sol, le nettoyage autour de l’appareil est grandement simplifié. Les toilettes suspendues sont la solution parfaite pour les petites salles de bains, car la cuvette et le réservoir de chasse sont les seuls éléments de la pièce. L’extrémité extérieure de la cuvette se trouve 30 cm plus près du mur, ce qui peut faire une énorme différence dans une petite salle de bains. Toutefois, il faut aussi savoir comment installer un wc suspendu.

La préparation pour installer des WC suspendus

Les toilettes murales sont une tendance croissante dans la rénovation des salles de bains. Elles constituent l’une des meilleures options si vous réaménagez votre petite salle de bains. Le principal problème auquel les gens sont confrontés est la complexité de l’installation. Lors de la sélection d’un réservoir, vous devez savoir si votre cadre est constitué de mandrins 2×4 ou 2×6, car les fabricants fabriquent des supports pour les deux types. Le sol doit être étanche et scellé avant d’installer des toilettes suspendues. L’installation des WC suspendus nécessite l’ouverture du mur, le réacheminement de l’évacuation et, si vous prévoyez de conserver le sol d’origine, la pose de carrelage sous l’ancien WC. Avant de retirer l’ancienne unité, coupez l’alimentation en eau. Préparez vos outils et vos pièces près des joints.

Les étapes à suivre

Planifiez l’emplacement de vos toilettes murales. Démolissez la structure du mur à cet endroit pour exposer l’ossature du mur et la plomberie. Le système de toilettes encastrées nécessitera une conduite d’alimentation en eau et une conduite d’évacuation des eaux usées dans l’empreinte de la cavité murale. Si les murs et les planchers de la salle de bains sont ouverts pour la rénovation, il est facile d’ajouter la plomberie exacte dont on a besoin pour l’unité. Montez le cadre mural et l’unité de réservoir de toilettes dissimulées dans la cavité murale. Une fois que le cadre est bien fixé dans la cavité murale, installez et raccordez les raccords des tuyaux de sortie (déchets) et les connexions. Faites passer la plomberie d’alimentation en eau froide jusqu’au sommet de l’unité de support mural dissimulée et raccordez-la à la vanne fournie. Avant de faire la finition du mur devant l’unité de réservoir encastrée, protégez le réservoir et l’actionneur en installant la protection contre les éclaboussures et les couvertures de boue fournies. Une fois l’unité solidement fixée dans la cavité murale et la plomberie d’alimentation et d’évacuation raccordée, terminez la construction et la finition du mur au-dessus de l’unité de support dissimulée. Une fois le mur terminé, il ne reste plus qu’à raccorder la cuvette au mur et à la plomberie.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Plus d'articles

Comment faire des économies d’énergie ?

Ce n’est un secret pour personne, notre environnement se meurt à petit feu. En effet, après des décennies de consommation, il est désormais important de